Attaques de requins

Il faisait chaud et humide quand l’alerte aux requins s’est déclenchée sur la plage Bondi, la plus populaire de Sydney, en Australie. Cette présence de requins tout près des plages a conduit les Australiens à des essais de drones pour lutter contre la multiplication des attaques de requins.

Éviter les attaques de requins

Attaque de requins en AustralieSuite aux nombreuses attaques de requins sur la côte de l’État de Nouvelle-Galles-du-Sud (NSW – New South Wales), les Australiens ont mis en place un programme intégrant un drone équipé d’une caméra haute-définition, en février dernier, pour détecter les requins et assister les nageurs en danger en attendant les secours.

Le drone, d’une valeur de 250 000 AUD (plus de 160 000 euros), envoie des images aériennes à des ordinateurs.

Il transporte une nacelle de secours qui se détache en cas d’urgence. Cette nacelle comprend de l’équipement médical, un répulsif anti-requin et un canot pneumatique pouvant transporter jusqu’à 3 personnes.

Le Vapor 55 de 25 kg a une autonomie de vol de 150 minutes.

Si l’essai est concluant, les Australiens pensent déployer une quarantaine de drones dans le secteur (le paradis du surf).
Étant donné le nombre d’attaques de requins (la crise requin) à La Réunion, je me demande si la France ne devrait pas faire la même chose, car c’est de plus en plus inquiétant. À moins que les filets anti-requins installés récemment à La Réunion ne fonctionnent bien. Espérons-le pour les baigneurs et les surfeurs de l’île !

Pour revenir à notre Vapor 55, ce drone ne servira pas qu’à lutter contre les dents de la mer. Il pourra aussi être utilisé pour détecter et sauver des marins égarés ou en danger, sauver des vies en montagne, dans la neige ou même dans le bush australien. Sans parler des catastrophes naturelles.




L’Australie avant-gardiste

Pour information, l’Australie a été l’un des premiers pays à donner des autorisations aux drones commerciaux et des lois pour une utilisation récréative et commerciale des drones en 2002.
Des modifications en cours d’étude actuellement feront très certainement de l’Australie le pays le plus sévère du monde en matière de législation de drones. Alors, attention si vous devez vous rendre là-bas. Renseignez-vous bien sur la législation en cours.

Le nombre d’entreprises demandant une autorisation de vol a considérablement augmenté ces dernières années. Cependant, on ne sait pas combien de drones sont utilisés pour les loisirs, d’autant que le prix d’achat a fortement baissé, d’où leur popularité grandissante.

L’Europe et les États-Unis ont tardé à régulariser la technologie des drones quand l’Espagne en a carrément interdit l’usage commercial !

Comme on le sait, les drones peuvent s’avérer dangereux entre les mains de certains amateurs inconscients. Certaines vidéos en témoignent.

Inévitablement, il y a des entorses à la législation.
En décembre 2014, par exemple, lors d’un siège mené par la police à Melbourne, un homme en civil a utilisé un drone pour filmer le siège malgré l’interdiction.
Le drone a percuté une ligne électrique, loupant de peu un agent de police. Celui-ci a eu beaucoup de chance, mais le contrevenant a dû payer une amende de 850 AUD.

Mais le pire, c’est le nombre de drones qui ont été vus à proximité d’avions commerciaux. Rien qu’en Australie et sur l’année passée, les pilotes auraient vu 14 drones proches de leur avion…
Selon le Washington Post, 25 accidents entre un drone et un avion ont pu être évités de justesse, sur 6 mois.




On ne répétera jamais assez qu’il faut absolument respecter la réglementation…

Le bon usage du drone

Les médias font partie des groupes qui ont adopté cette technologie.

Mark Corcoran, un correspondant de la chaîne australienne ABC (Australian Broadcasting Corporation), a dirigé une étude sur les avantages et inconvénients de l’utilisation de drones dans la récolte d’informations.

Il a commencé à s’y intéresser en 2006 alors qu’il couvrait le conflit à Beyrouth, au Liban, et où il a vu un drone militaire israélien au-dessus de lui.
Le drone est un fabuleux outil pour aller voir ce qui se passe derrière la colline ou dans les coins dangereux et retirés où l’être humain serait menacé.

D’un autre côté, rappelez-vous la femme qui se faisait tranquillement bronzer topless en Australie. Drôles de drones en avait parlé à l’époque. L’agent immobilier avait utilisé son drone tout à fait légalement, pourtant…

En France, combien de centrales nucléaires ont été survolées par des drones ? D’autres sites sensibles également. Bon, ça, ce n’était pas légal !

Mais les points positifs des drones sont plus nombreux que les points négatifs, heureusement.




Quand un drone sauve des vies comme ci-dessus avec les requins ou comme dans les nombreux autres exemples dont nous vous avons déjà parlé sur Drôles de drones, comme le secours aux pompiers, sauvetage en rivière…, on ne peut qu’être pour.

Partagez les articles de DrolesDeDrones...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Suivez nous !

Toute l’équipe vous souhaite un joyeux Noël 2019, pleins de drones , etc

#drones #noel #noel2019 #drone #dronegirl #fpv #fpvdrone #fpvgirl https://www.instagram.com/p/B6fZFzjIHqw/?igshid=1nmhqmj6ro9g2

Bienvenue à nos amis de faqdrone 😍sur Instagram ! Le forum dédié #drones #voiturerc et autres modems RC 👍 #rccar #drone #fpvdrone #fpvracing #faq #dronegirl https://www.instagram.com/p/B3r928PoDeT/?igshid=3duhambmq6yy

Pas très chaud ce soir... Une pensée pour les copines de chez @Vernisongles 😍 #minidrone #drone #dronegirl #dronegirls #nails #nailsofinstagram #nailart https://www.instagram.com/p/B2pLrL2ISYA/?igshid=ojfzz0uyhje5

Note de services : les drones ne sont pas fait pour sortir votre chien ! 😳

#dronesaregood #drones #dronestagram #chien #petstagram #pets #joke #fun #diy #humour #drone #alertdog #astuce #lifestyle https://www.instagram.com/p/B2RK9CmIeIx/?igshid=bfhae7ob2egp

Load More

De la lecture